Making a Difference through Friendship and English!

Modèle lettre de saisine commission de déontologie

L`article 23 (b) (2) interdit aux fonctionnaires de fournir sciemment ou de tenter de fournir de façon sélective un avantage de valeur substantielle à un seul individu ou à un groupe distinct. [2] en examinant si un traitement spécial interdit a été fourni de manière sélective, la Commission examinera si l`employé public élu a une pratique standard pour traiter les demandes de recommandations de ses électeurs et, dans l`affirmative, si que la pratique courante a été suivie dans le cas particulier. Un tel processus devrait comprendre: prendre des mesures raisonnables pour déterminer si le constituant a les qualifications minimales pour le poste, comme vient de le décrire; préciser dans la recommandation les informations sur lesquelles la recommandation est fondée et ne pas aller au-delà de cette information en faisant la recommandation; offrant la même possibilité d`obtenir une recommandation à tout autre constituant qui en sollicite une; ne pas mettre la pression sur l`employeur potentiel, directement ou indirectement, ou personnellement ou par d`autres; et ne pas faire de recommandations interdites par le g. c. 271, § 40. Les fonctionnaires élus peuvent également utiliser leurs positions publiques pour recommander leurs électeurs. Le “constituant” n`est pas défini dans les lois générales et n`est pas défini dans le précédent de la Commission. Étant donné que les fonctionnaires élus peuvent avoir des responsabilités envers les résidents du Commonwealth en dehors de leurs districts spécifiques, aux fins de la Loi sur les conflits d`intérêts, la Commission considérera que les électeurs d`un employé public élu sont des personnes résidant dans le Commonwealth, qu`ils résident ou non dans le district, le comté ou la ville ou la ville d`un employé public élu. Comme pour toute autre action officielle d`un employé public élu, recommander un constituant pour l`emploi est assujetti à la Loi sur les conflits d`intérêts. Alors que la pression en violation du § 23 (b) (2) est généralement appliquée par la parole, et beaucoup moins fréquemment par la parole écrite [9], cela ne signifie pas que la loi interdit les recommandations orales, et ne permet que des recommandations écrites.

La loi interdit la pression. Une recommandation orale non accompagnée d`une pression explicite ou implicite est permise. Une recommandation écrite s`élevant ou accompagnée d`une pression est inadmissible. Les recommandations écrites non accompagnées de tout contact oral ont un avantage évident en ce qu`elles ne requièrent pas de déterminations quant à ce qui a été dit ou comment elle a été dite. Une personne qui fait une recommandation orale devrait donc procéder avec prudence, car il n`y aura pas de preuve objective de ce qu`elle a dit ou comment elle l`a dit.